FORTUNE CRITIQUE

Affichage 1 - 29 de 29
Année de publication Titre Éditeur Résumé PDF
1987 Exhibition a welcome insight into today's sculpture The Gazette

Sculpture 1987 at Galerie Daniel is an overdue, welcome and illuminating look at what the sculptors are engaged in today (2159 Mckay St. through Feb. 22).

,
1987 Femmes-Forces : il n'y a pas d'art féminin Le Devoir

(...) l'art féministe est mort, il n'y a pas d'art "féminin", et les femmes ont su prendre leur place à travers les remous de la post-modernité (...). La grande originalité de l'exposition Femmes-Forces au Musée du Québec tient à la démonstration de trois choses primordiales : 1'art féministe est mort, il n'y a pas d'art féminin, et les femmes ont su prendre leur place à travers les remous de la postmodernité, non seulement comme groupe social, mais comme individus à part entière.

1987 Des oeuvres chargées d'émotions Le Soleil

Qui peut affirmer ne pas se sentir concerné par la condition humaine, thème universel s’il en est ? Traité en relation avec la société contemporaine,  ou encore associé à nos origines les plus lointaines et les plus mystiques, la majorité des 35 participantes de Femmes-Forces en font leur principale thématique.

1987 À voir cette semaine Finance

Pour la deuxième année consécutive, la Galerie Daniel organise, en collaboration avec six autres galeries montréalaises, une importnate exposition de sculptures, la plupart de dimensions moyennes.

1987 Femmes-Forces au Musée du Québec Le Devoir

D'abord, le choc. Sous la rotonde, un personnage se balance comme dans un lînceuil mais aussi énergisé par ces multiples fils multicolores qui le traversent, devant une murale où des loups gueules ouvertes s'avancent, horde menaçante vers une fantastique forme nuide et légère, inquiétante à la manière de Bosch.

1988 Contemporary-art fair is a potpourri The Gazette

So you want a quick onrview of what's happening on the contempotary art front, but you don’t want to go traipsing around to galIeries aIl over town? Why not try lhe four-day Entrée Libre art fair that opens at noo today at the Galerie d'art Lavalin, 1100 Dochester Blvd. W.?

1989 AIgerian artlst's work to be exhibited at Kay Garvey Gallery The Glen Ellyn News

The sculptural work of artist Dominique Morel will be on exhibition at the Kay Garvey Gallery at, 560 Crescenl Blvd., Glen Ellyn, from Sept. 8 to Oct. 6.

1990 New Works FiberArts
1991 Gallery scene Chicago Tribune

There's nothing in the least pretty about Dominique Morel's sculptures at Kay Garvey Gallery, yet they still exert a !strange fascination.

1991 FRUITS DE L'ART Spirale

Avant toute chose, il faut regarder la photo de Fruit et noyau III. Pour une fois, elle "parle", parce qu'on voit bien l'objet ; sa forme simple est facilement appréhendée par la lentille photographique (...)

1991 Les nouvelles valeurs Le Devoir

Une partie importante de l'art d'aujourd'hui témoigne de son époque non pas en jetant sur elle un regard critique, mais en reflétant, avec beaucoup plus de clarté que d'autres instances de la société, les nouvelles valeurs qui, trop lentement, imprègnent nos modes de fonctionnement et nos systèmes de pensée. Ce fuit m'est apparu particulièrement évident en visitant l'exposition qui, à la Galerie Trois Points, réunit les oeuvres de quatre sculpteurs, tous âgés de moins de quarante ans.

1993 Galleries in a nutshell Mirror Dominique Morel's works, now on view at the Galerie Trois Points, have a strange sense of latent power. What we see in this exciting show are rounded see-shapes neatly placed on rows of actual tables.
1994 OEUVRE PIQUANTE Spirale

On juge souvent les oeuvres à partir d'une image photographique, leur présence matérielle devenue muette. L'industrie culturelle a imposé celle de dématérialisation de l'art qui n'est plus qu'une image, que l'on regarde comme une illusion dans un catalogue, dans une revue.

1994 DOMINIQUE MOREL - Galerie Trois Point Parachute

L'objet sculpté, façonné, construit, est-il encore pertinent dans la scène actuelle de l'art? Et si oui, comment peut-il apparaître sans reprendre ce qui a déjà été fait (et ceci, si l'on part du prérequis qu'il faille encore faire autrement et nouveau), et de quoi, surtout, peut-il nous entretenir.

1996 Femmes, corps et âmes (revue Espace) Espace Sculpture
1996 Les femmes entre l'ombre et la lumière Le Devoir Plus il s'achève, plus on entend que le XXe siècle fut une succession d'horreurs. Pour les femmes, en Occident du moins, il en fut tout autrement. Le maître mot est plutôt "libération". Après avoir été "perçues sans âmes et sans intelligence pendant des millénaires", elles sont devenues, dans l'histoire, des sujets.
1996 À corps perdu Voir Québec

"En ma folie, je me désespérais que Dieu m'ait fait naître dans un corps féminin», écrivait Christine de Pizan, vers 1400. Et c'est précisément ce corps (et ses représentations à travers les âges) qui fournit la pierre angulaire de la toute récente exposition du Musée de la civilisation. Fiat Lux!

1996 Reflet d'une fin de siècle Homosapiens

L'Est-Allemand Heiner Müller, l'un des grands dramaturges de ce siècle, est décédé en décembre dernier, laissant derrière lui une oeuvre fascinante. Quartett, probablement sa pièce la plus connue et la plus jouée, est présentement à l'affiche de l'Espace Go.

1997 La nature morte reprend vie à l'UQAM La Presse

Amateurs d'art contemporain, qui considérez que l'on peut tout récupérer et qu'il est possible de servir de la fine cuisine moderne avec les mets les plus anciens, dirigez-vous ces jours-ci vers la Galerie d'art de l'Université du Québec à Montréal où l'on montre jusqu'au 1er mars l'exposition Vanités, Regards sur la nature morte contemporaine.

1997 Des natures mortes contemporaines Le Devoir ...la galerie de l'UQAM accueille actuellement l'exposition de la commissaire Mona Hakim, qui rassemble 16 artistes.
1997 Intérieur Magazine d'information et de réseautage en design d'inétieur.
1997 Still life looks like spent form in UQAM exhibition

Still lives are traditionally meant as private moments for meditation on the relationship between self and time passing. But the works in a current show about still life and its roots rumble into view like items on a supermarket conveyor-belt.

1997 Présences : l'art contemporain au féminin UQAM

La Galerie de l'UQAM présente jusqu'au 5 avril une exposition intitulée Présences, et qui regroupe vingt oeuvres de femmes choisies dans la collection Lavalin, intégrée depuis 1992 à la collection du Musée d'art contemporain de Montréal.

1999 Mi-figue, mi-raison VOIR

...Heureusement , l'exposition Femmes, Corps et âmes réalisée par le Musée de la civilisation à Québec et présentée dans le superbe Couvent des cordeliers met en scène des oeuvres fortes ainsi qu'une très adroite scénographie muséologique (réalisée par Alice Ronfard et Danièle Lévesque).

1999 Porte entrouvertes sur les arts visuels dans Hochelaga-Maisonneuve Nouvelles de l'Est

Cette première exposition de la Maison de la culture Maisonneuve a le souci de mettre de l'avant des artistes en arts visuels qui habitent ce quartier. Une recherche a permis d'en découvrir une cinquantaine. Ces artistes sont des peintres, des sculpteurs, des photographes ou des installateurs qui ont pour trait commun leur lieu de résidence. PORTES ENTROUVERTES, exposition en deux volets, dont la commissaire est Hedwidge Asselin, permet d'en découvrir quelques-uns,

1999 Le volet art contemporain du printemps du Québec : mi-figue, mi-raisin VOIR

Après les écrivains, c’est au tour des artistes québécois d’envahir Paris avec une série d’expositions et d’installations dans le cadre du Printemps du Québec. Malheureument certains d’entre-eux n’ont pas su éviter les clichés culturels. Un Printemps inégal.

2002 Trois artistes de chez nous sont honorés par la CCIEIM Nouvelles de l'Est

Les artistes honorés sont Hélène Goulet, peintre, Dominique Morel, sculpteur et Serge Marchetta, peIntre. Ils se sont partagé des bourses totalisant 3 150 $ offertes par le Port de Montréal, l'équipement de bureau DMD et la Caisse populaire Desjardins Préfontaine-Hochelaga.

2004 Échanges et transformations Vie des arts

Dominique Morel construit une œuvre qui échappe volontairement à toute volonté de définition autour d'une ou de plusieurs idées fortes. Il s'agit d'un travail riche dont les centres multiples trouvent de nouvelles perspectives. C’est une œuvre ouverte et active.

2004 La sculpture et le vent - Femmes sculpteures au Québec CDD3D

Je me préoccupe des apparences, affirme Morel, parce que c'est sous les apparences que la vérité est contenue. Mes formes sont des apparences qui contiennent un mystère, aussi mystérieux à moi-même qu'il peut l'être pour vous ou aussi limpide que la sensation qui s'en dégage.